Qu'est-ce que le Syndrome du côlon irritable ?

Le syndrome du côlon irritable est un problème très commun. Les gens souffrant de ce trouble présentent des symptômes comme de la constipation ou de la diarrhée, de la douleur, des crampes abdominales, des ballonnements et des flatulences. Ces symptômes sont d'intensité variable et peuvent être occasionnels ou constants. Ils surviennent généralement après les repas et sont soulagés par le passage de selles. On pense qu'ils sont causés par une modification des contractions normales des muscles de l'intestin. On sait qu'une composante psychologique est souvent présente, les émotions et le stress affectant le côlon. L'intestin de la personne atteinte semble hypersensible à certains aliments et au stress et réagit plus fortement que d'autres gens. Cela entraine un changement de la vitesse de digestion des aliments menant à l'apparition des symptômes.

Le côlon irritable cause beaucoup d'inconfort aux patients qui en souffrent, mais ne cause pas d'autres complications au niveau intestinal (pas de risque de cancer augmenté, par exemple). Si une personne éprouve les symptômes du côlon irritable et qu'elle présente aussi de la fièvre, des saignements, une perte de poids inexpliquée ou une douleur persistante et sévère, il est préférable qu'elle consulte un médecin.

Quels sont les traitements possibles ?

Le côlon irritable doit être diagnostiqué par un médecin, afin d'éliminer toutes les autres sources possibles des symptômes. Le but du traitement est de diminuer les symptômes et d'en prévenir l'apparition. Cependant, très peu de médicaments ont été prouvés efficaces.

Les changements alimentaires

Le traitement le plus efficace des symptômes associés au côlon irritable est la modification de l'alimentation et des habitudes des repas. On suggère de tenir un journal alimentaire où on note tous les aliments que l'on consomme afin d'identifier ceux qui sont associés à l'apparition des symptômes. On essaie par la suite de diminuer la consommation de ces aliments. Il est recommandé de consulter une nutritionniste pour une approche plus personnalisée. Voici une liste de certains aliments qui ont souvent été associés aux symptômes du côlon irritable :

  • les aliments contenant de la caféine, comme le café, le thé ou le chocolat;
  • les aliments contenant des agents sucrants artificiels comme le sorbitol ou mannitol;
  • les mets gras;
  • les plats épicés;
  • les fritures;
  • les aliments pauvres en fibres;
  • les aliments contenant des graines, des petits noyaux ou des pépins;
  • le chou, le chou vert, le maïs, les légumineuses et les oignons;
  • l'avoine;
  • le jus de pruneaux;
  • les oranges, citrons et pamplemousses;
  • les produits laitiers;
  • l'alcool.

Quelques changements simples au niveau de l'alimentation peuvent donc avoir un impact important sur le côlon irritable. Certaines mesures semblent même avoir un effet apaisant :

  • Consommer davantage d'aliments faibles en gras et riches en fibres, comme les céréales, les pains à grains entiers, les raisins, les dattes, les amandes, les prunes et de façon générale, les fruits et les légumes. Attention! Il faut augmenter leur consommation graduellement, sinon ils peuvent augmenter les ballonnements et la diarrhée.
  • Boire beaucoup d'eau - entre six et huit verres par jour.
  • Éviter les gros repas.
  • Manger à des heures régulières.
  • Gabbana Chaussures Chaussures Chaussures amp; Dolce amp; Gabbana Gabbana Dolce amp; Dolce Mastiquer et manger lentement pour éviter d'avaler de l'air. Éviter la gomme.

La gestion du stress

Comme on sait que le stress a un rôle important à jouer dans l'apparition des symptômes, il est important de trouver des méthodes pour mieux le gérer. Il est recommandé de faire de l'exercice physique régulièrement, 30 minutes par jour. Le yoga, la massothérapie et la méditation sont d'autres techniques de relaxation qui peuvent être utiles. Il est important de dormir suffisamment. Il peut aussi être intéressant de consulter un psychologue pour aider à mieux gérer son stress. L'hypnothérapie et l'acuponcture peuvent être intéressantes chez certains patients qui ont essayé d'autres moyens de résoudre leurs symptômes sans succès.

Les médicaments utiles

Habituellement, le médicament sera choisi en fonction du symptôme le plus marqué, soit la constipation ou la diarrhée. Pour la constipation, on voudra augmenter la vitesse de passage des aliments dans l'intestin. Des laxatifs doux, comme le lactulose ou des suppléments de fibres sont les agents de premier choix.

Pour la diarrhée, le traitement vise à ralentir les mouvements de l'intestin. Des médicaments appelés antidiarrhéiques comme le lopéramide (ImodiumMD) sont utilisés. Pour soulager les crampes, les antispasmodiques comme la dicyclomine (BentylolMD) sont parfois conseillés. Si une personne a des symptômes de dépression en plus de ceux du côlon irritable, il est possible que le médecin prescrive un antidépresseur pour diminuer l'anxiété et l'angoisse et aider à relaxer les muscles de l'intestin.

Parmi les produits naturels, l'huile essentielle de menthe poivrée pourrait apporter un certain soulagement, surtout chez le patient souffrant de diarrhées. Elle aiderait à diminuer les crampes de l'intestin. La dose est de 0.2 à 0.4 mL sous forme de capsules trois fois par jour entre les repas.

Finalement, les probiotiques ou ferments lactiques sont parfois utilisés. Il s'agit de bactéries vivantes inoffensives comme celles que l'on retrouve dans le yogourt. On les utilise afin d'équilibrer la flore naturelle de l'intestin.

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.
Dolce Gabbana amp; Gabbana Dolce Dolce amp; Chaussures Gabbana Chaussures amp; Chaussures 7PxaqHn0 Dolce Gabbana amp; Gabbana Dolce Dolce amp; Chaussures Gabbana Chaussures amp; Chaussures 7PxaqHn0 Dolce Gabbana amp; Gabbana Dolce Dolce amp; Chaussures Gabbana Chaussures amp; Chaussures 7PxaqHn0 Dolce Gabbana amp; Gabbana Dolce Dolce amp; Chaussures Gabbana Chaussures amp; Chaussures 7PxaqHn0